Pourquoi choisir un système GNU & Open Source ?

1. Rapidité. La première affirmation est déjà dans la question : il faut choisir Linux, car il est plus stable dans le temps et plus rapide que Windows (Linux démarre en 10 secondes et s’éteint en 8, même un an après l’installation, là où Windows démarre en 45 secondes et 2 minutes un an après).

2. Invulnérabilité. Linux est immunisé contre les virus (un antivirus fourni par le fournisseur d’Adsl coûte 5 € par mois, donc Windows vous coûte 60 € supplémentaires par an).

3. Gratuité. Linux est gratuit et possède la plus grande logithèque de programmes gratuits de qualité professionnelle (contrairement à Apple où tout est payant et fait pour vous pousser à acheter plus).

4. Universalité. Vous utilisez déjà des logiciels créés pour Linux : Firefox, Google Chrome, Thunderbird, LibreOffice, XnView, Skype, etc.


Un peu d’histoire

Le monde n’a jamais été limité à deux systèmes d’ordinateur, car les scientifiques et les spécialistes avaient recours à leurs propres moûtures d’Unix. Or le grand public s’imaginait être pris en otage par deux géants : Microsoft et Apple. Il est vrai qu’ils ont pu investir des millions puis des milliards dans leur publicité et conquérir ainsi le marché des particuliers. Rappelons que Windows de Microsoft a été basé sur PC-DOS système acheté et renommé par Mr. Gates, tandis que MacOS d’Apple se basait sur le système libre Unix. Leur plus grande différence était l’approche de l’ordinateur : Apple construisait ses propres machines, Microsoft passait des accords avec les fabricants d’ordinateurs. On est arrivé alors à la situation de quasi-monopole où 90 % du marché appartenait à Microsoft et Apple. Or, en 1983, Richard Stallman (Américain) lance le projet de création d’un système libre GNU basé sur Unix. Il faut pourtant attendre 1991 pour qu’un simple étudiant finlandais Linus Torvalds crée le noyau appelé Linux (Linus+Unix). En 1994, Linux devient GNU, donnant la naissance à plusieurs systèmes GNU Linux qui, avec Mac et BSD, composent la famille des Systèmes type Unix (Unix like). En dix ans les systèmes GNU & Open Source ont envahi le monde (quasi-totalité des serveurs internet, des tablettes, des smartphones et des appareils domotiques). La progression des systèmes GNU & Open Source sur les ordinateurs est plus lente, mais elle est riche d'une dizaine des systèmes de grande taille et de plus de 300 variantes spécifiques.

Le monde des systèmes GNU & Open Source

60% de professionels et 30% de particuliers utilisent un système GNU & Open Source sur l'ordinateur. Pourquoi ces chiffres progressent si lentement ? L’absence de publicité pour GNU & Open Source (tandis qu’Apple et Microsoft n’arrêtent pas de nous dire qu’ils sont les meilleurs) et la richesse du monde des systèmes GNU. Les habitués au monde binaire d’Apple et Microsoft, sont souvent perdus dans les dizaines de marques de GNU & Open Source. Une seule marque diffuse MacOS, c’est Apple ; une seule marque diffuse Windows, c’est Microsoft, mais les systèmes GNU & Open Source sont libres et sont diffusées par les entreprises, les fondations et les associations, chacune proposant sa propre distribution. La distribution, c'est l'ensemble d'un sustème qui a, en gros, quatre parties : kernel, le cœur du système ; les utilitaires systèmes et le serveur d'affichage ; les bureaux ou les gestionnaires d’affichage ; les logiciels. Sous Windows ou MacOS, nous n’avons aucun choix : tout est fourni par la marque. Dans GNU & Open Source, le kernel, les utilitaires systèmes et le serveur d'affichage sont en commun (avec quelques adaptations). Il existe en plus une dizaine de bureaux qu'on peut installer sur n’importe quelle distribution. Le kernel s’occupe du matériel et toutes les distributions intègrent rapidement le dernier disponible. Seuls les utilitaires système dépendent de chaque distribution, vous pouvez donc choisir celle qui vous plait le plus.

Les distributions
Il y a deux grandes familles de distributions : Debian (qui utilise les paquetages d’installation en .deb) et Madrake (qui utilise les paquetages d’installation en .rpm).

Système Elictus origine française, création 2014, famille RPM et tarball, dernière version stable Elicthus 16, géré par la société DE SAINT MONT. Cette distribution est la nôtre. Elle est basée sur Fedora pour tout ce qui touche le kernel et le serveur d'affichage. Elle est très légère et très maniable. Sa partie supérieure (bureau, outils, logiciels tiers) est en outre adaptable sur n'importe quelle autre distribution RPM ou DEB.

Mageia origine française, création 2010, famille RPM, dernière version stable Mageia 5, géré par l’association Mageia.org. Cette distribution a été longtemps notre préférée. Elle est maniable, propose un grand nombre de bureaux qu’on peut choisir dès l’installation, très ouverte, ne peut être rachetée par une société, mais pas toujours très réactive.

Mandriva, d’origine française, développé désormais au Brésil, création 1998, famille RPM, anciennement Madrake géré par l’entreprise Mandriva SA qui a été rachetée (?) et depuis 2013 ne semble plus proposer que le système pour les serveurs. Un fork nommé OpenMandriva existe depuis 2014.

Fedora
d’origine américaine, elle est co-développée par la société RedHat, création 2003, famille RPM, dernière version stable Fedora 23, fondation. Cette distribution jouit d’une grande couverture médiatique outre-atlantique. Elle propose par défaut le bureau Gnome qu’il faut désinstaller avant de choisir un autre bureau, il existe également des versions avec d'autres bureaux préinstallés. C’est une distribution de plus en plus ouverte et elle profite de la puissance de RedHat.

Suse
d’origine allemande, création 1994, famille RPM, dernière version stable OpenSuse 13, racheté par la société américaine Attachmate. Cette distribution est vendue dans les magasins outre-atlantique et en Allemagne. Elle était assez fermée et tournée vers les entreprises exclusivement, mais elle s’ouvre peu à peu grâce à Open Suse. Elle propose à l’installation au choix KDE ou Gnome qu’il faut désinstaller si on veut un autre bureau.

Ubuntu d’origine sud-africaine, création 2004, famille DEB, dernière version stable Ubuntu 15, appartient à la société sud-africaine Canonical. Cette distribution est assez fermée, mais à la fois c’est la plus médiatisée et la plus commercialisée. Du point de vue commercial, elle s’inspire de Windows (accords avec les fabricants). Elle propose par défaut le bureau Unity qui lui appartient et qui est une (pâle) copie de MacOS. Une édition assez lourde, surtout pour les machines peu puissantes.

Debian
d’origine allemande, création 1993, famille DEB, dernière version stable Debian 8, fondation libre très soutenue par l’État allemand. Cette distribution est très ouverte, très maniable et propose au choix un grand nombre de bureau dès l’installation. Elle est leader outre-Rhin. Elle a la particularité d’avoir des versions pour toutes sortes de machines, y compris des Apple et des tablettes.

Android, d’origine américaine, création 2005, famille APK, dernière version stable Android 5, appartient à Google. Cette distribution est très fermée, incompatible avec des logiciels Linux standard, ne propose qu’un seul bureau Android. C’est le Linux modifié le plus vendu sur les tablettes et les smartphones. Il existe deux forks : Replicant et CyanogenMod

Les bureaux
Nous ne parlerons que des plus utilisés, mis à part celui d’Android, car il fait partie intégrante de ce dernier et ne peut être installé ailleurs.

Système Elicthus est développé par nos soins. Il a été créé en 2013 en France sous le nom de lx-mini. Il n'existe pour l'instant qu'en français. Il possède sa propre distribution homonyme, mais peut également s'installer sur tous les systèmes GNU & Open Source du type Unix. Il possède à la fois une barre de tâches comme Windows et une barre de lanceurs comme Mac. Il est ultra léger et modulable, consomme peu de ressources, très complet, d’une stabilité irréprochable. Tous ses outils sont écrits en Python, sans aucun binaire, ils peuvent être modifiés à la volée.
Notre conseil : c’est le bureau idéal pour la bureautique, aussi bien particulière que professionnelle ; légereté et simplicité est son credo.

KDE possède une multitude d’utilitaires de bureau et d’habillages de fenêtres. Il est inventeur de widgets (comme météo de Windows 7). Il est très lourd et ne convient qu’aux machines puissantes et avec des pièces de qualité. Il a été créé en 1997 en Allemagne. Il peut aujourd’hui s’installer sur tous les Unix like (sauf Android) et sur Windows.
Notre conseil : si vous aimez épater vos amis et si vous êtes adepte de gadgets en tout genre, choisissez ce bureau, mais augmentez la puissance de votre machine et évitez des cartes vidéo peu connues.

Gnome est semblable à un mélange de Windows XP et de MacOS. Il a été créé en 1997 au Mexique. Il est plus léger que KDE, il n’a pas de gadgets, mais il est d’une grande stabilité. Il a beaucoup d’habillages de fenêtres. Il ne s’installe que sur tous les Unix like.
Notre conseil : si vous avez une bonne machine et aimez des multitudes de fonctions, ce bureau est pour vous.

XFCE est semblable à l'habillage classique de Windows XP. Il a été créé en 1996 en France. Il est léger, rapide et stable. Il n’a pas de gadgets et ses habillages sont plus simples, mais il a un Thunar qui est un explorateur de fichiers très maniable.
Notre conseil : un bureau magnifique qui marche bien sur toutes les machines, même vieillissantes.

Lxde est semblable à l'habillage classique de Windows XP. Il a été créé en 2006 à Taïwan. Il est léger, consomme peu de ressources, n’a pas de gadgets, d’une stabilité irréprochable, mais n’a que peu de fonctionnalités. Il ne s’installe que sur Linux.
Notre conseil : c’est un bon bureau pour la bureautique ; si vous n’êtes pas fou des fonctionnalités et des gadget, Lxde est fait pour vous.

Unity est une copie de MacOS jusque dans les noms et les moindres détails (jusqu’à l’écœurement). Créé en 2010 par Ubuntu il ne s’installe que sur Ubuntu. Très lourd et peu maniable, il n’inspire pas notre confiance.
Notre conseil : si vous aimez le bureau type MacOS, désinstallez Unity et utilisez juste Gnome (qui est sa base) en l’arrangeant à votre façon.


© 2015-17 DE SAINT MONT. Système Elicthus est une marque de DE SAINT MONT.

DE SAINT MONT

Accueil
Produits
Services
Philosophie
Contact
Elicthus
Magie
Télé-aide
Choisir GNU
Vente ordinateurs
Boutique

Suivez-nous

Elicthus en RSS
Elicthus sur Diaspora
Elicthus sur Twitter
Elicthus sur Facebook
Elicthus sur Linked In
Elicthus sur Viadeo

Mentions

Mentions légales